(mmh, ok c'est pas très classe comme titre, mais j'ai jamais pu résister à un jeu de mots foireux...)

Or donc, dans le ELLE de cette semaine, j'apprends que le sarouel fait partie des indispensables pour la garde robe de l'été.

Mouich...

Autant je suis très contente des sarouels que j'ai cousu pour Porcinette (et que l'on peut allez admirer ), autant sur la version adulte je suis plutôt dubitative. A la rigueur pour remplumer un mannequin maigrichon je veux bien, mais sur une fille normale et bien proportionnée (genre au hasard, moi), bas y'a rien à faire, le sarouel ça fait un gros popotin et pis c'est tout !

Bref, que ce soit clair,

Je porterai un sarouel le jour où je porterai des couches lavables !