Alors, dans la série La condition féminine, cette grosse arnaque, que déjà :

  • Adulte, on te tanne pour que tu fasses des mômes et si tu reprends le boulot après t'es rien qu'une mère indigne...

Aujourd'hui nous parlerons de la retraite, que tu croyais enfin être peinarde, mais en fait non les corvées c'est encore et toujours pour Bibi !

Quand je discute mode de garde avec les gens, une fois que ceux-ci ont fini par admettre que non, j'allais pas arrêter de bosser avec trois enfants et je ne compte pas me mettre à temps partiel non plus, la première question qui ressort c'est :

Mais alors, qui c'est qui garde les filles le mercredi,

ta mère ?

Loupé, ma maman bosse encore, et ses jours de congés elle les garde pour se reposer, ce qui est assez difficile à mettre en oeuvre en compagnie d'une mini-manchote convenons-en. Et une fois à la retraite elle aura aussi plein d'autres chouettes trucs à faire que de jouer les baby-sitter remplaçantes (et elle a bien raison).

Bon euh,

ta belle-mère alors ?

Reloupé, tout pareil que ma maman.

Notons que bizarrement les gens ne mentionnent JAMAIS ni mon père, ni mon beau-père comme gardiens potentiels pour les filles...Faut croire que même à la retraite, un homme a toujours des choses mille fois plus importantes à faire que de s'occuper de gamins.

Et ça m'énerve.

J'aimerais bien qu'on cesse de considérer qu'une grand-mère à la retraite à forcément envie de consacrer tout son temps libre à ses petits enfants. Tout comme une femme peut souhaiter ne pas avoir d'enfants, et ne devrait jamais avoir à justifier ce choix, les grands-mères n'ont peut-être pas toutes envie de se consacrer à leurs petits enfants et il serait bon d'arrêter de penser qu'elles sont corvéables à merci sous prétexte qu'elles ne travaillent plus...

Notez que je dis ça, mais en temps que parent je suis ravie (et aussi reposée) quand les filles passent des moments avec leur grand-parents, qu'elles adorent et voient d'ailleurs très régulièrement. Mais je n'oublie pas qu'un jour moi aussi je serai peut-être grand-mère, et même si je serai sans doute heureuse de passer du temps avec mes petits-manchots (si j'en ai), il est tout même hors de question que je me retrouve à jouer les nounous suppléantes à chaque vacances, non mais ho, y'a pas écrit La Poste là ! (maintenant que j'y pense, elle est bizarre cette expression, y'a des consignes à enfants dans les bureaux de poste ?)

Donc valà, chez les gros-manches, les grand-mères font de la résistance et moi je leur dis vazy Mamie !