Soldatrose2Aujourd'hui les jeunes, on va apprendre ce qu'est un coup marketing (oui, oui, parfois ce blog se targue d'être aussi un peu instructif et pas seulement hilarant...)

Le parents parmi mes lecteurs connaissent sans doute Le Soldat Rose, un conte musical sorti en 2006 avec M dans le rôle titre et plein d'autres people aux manettes. C'est un peu le Emilie Jolie des années 2000 si on veut, sauf que perso la bonne vieille trentenaire que je suis n'est pas trop fan du Soldat Rose et préfère garder son Emilie Jolie de derrrière les fagots, mais là n'est pas le propos.

Or donc, en novembre prochain sortira Le Soldat Rose 2 (il revient, et il est pas content. Ha non ?) et que pour une raison simple mais néanmoins trop longue à conter ici, je me suis retrouvée en possession du dossier de presse transmis par l'éditeur afin de convaincre les gentils libraires de distribuer ce merveilleux deuxième opus.

La page de présentation nous donne un synopsis l'album, le casting au grand complet (people, people) et surtout nous fait une liste d'arguments absolument imparables concernant la qualité de l'ouvrage, je ne résiste pas à la tentation de vous les recopier ici (et le scan du document original est visible en fin de post).

Le texte original est en orange, mes commentaires persos sont en rouge foncé.

Un dispositif global très puissant :

- 2 novembre : Sortie des deux ouvrages jeunesse ;

- 12 novembre : Sortie du disque ;

- 10 décembre : diffusion de l'émission en prime time (on passe à la télé !!!);

- Partenariats media : RTL et M6 ;

- Pub télé : 2M€ d'écrans publicitaires sur M6 (ça en fait du temps de cerveau disponible) ;

- Couverture média massive (que même ta mémé de Bagnères-de-Bigorre elle y échappera pas) ;

- Achat d'espace début novembre : quais de gares, mâts drapeaux & colonnes Morris.

- Pub sur TF1 & chaînes enfants du cable début dec.

ARGUMENTS DE VENTE

- Le livre "Le Soldat rose 1" s'était vendu en 2006, à plus de 35 000 exemplaires en librairie (source Gfk) ;

- Un conte mis en musique par Francis CABREL, l'artiste français le plus populaire (plus grand vendeur de disques en France, ah ok, j'avais pas bien compris ce que ça voulait dire populaire...), et interprété par un casting exceptionnel ;

- Un plan média et promotion très puissant, avec une émission prime time début décembre (on va passer à la télé je te dis !!!).

Bref, moi pauvre innocente j'attendais quelque chose sur la qualité du conte, des illustrations et de la musique.

Mais en fait non, le marketing c'est beaucoup plus simple que ça au fond :

Vazy c'est bientôt Noël et on va passer à la télé, y'a plein de pognon à se faire là !!!

Je ne me prononcerai pas sur la qualité de l'ouvrage (vu que je ne l'ai pas en main), mais franchement du coup ça me fait nettement moins envie.

Et enfin, deux petites remarques pour la route :

  • Si vous voulez offrir de la musique à Noël à votre progéniture, je vous rappelle qu'il y a plein de bonnes idées testées et approuvées (même sans passage télé) sur Superchouette.
  • M'étonnerait pas que fin novembre on voit d'un coup fleurir sur les blogs de mamans tout plein de critiques dithyrambiques de ce merveilleux album qu'il vous faut absolument acheter à vos gamins pour les fêtes. Si vous en repérez, signalez-les moi dans les commentaires, j'aimerais bien tenir le décompte...

SR2presse