Quelques petits trucs vus pendant les vacances et potentiellement intéressants pour les lecteurs-trices de ce blog :

  • Si vous avez loupé la très belle expo du Musée Galliéra sur les années 50, vous pouvez toujours vous consoler avec le Burda Vintage consacré à la même période. Pour l'avoir feuilleté, on y trouve de très jolis modèles classiques avec plus d'explications que dans un magazine classique. Les photos des modèles sont visibles ici, ils ont été réalisés dans des tissus plutôt habillés, mais à mon avis il y a moyen de refaire des robes dans des tissus plus sobres et portables au quotidien.

m6760h1

  • Lors de ma journée spéciale à moi, je suis allée faire un tour chez Junku et j'ai dégoté un livre de couture japonais sympa avec des statures allant du 100cm au 160cm. Ce qui est assez rare pour être signalé, puisque la plupart des livres de patrons pour enfants s'arrêtent au 8 ans /130 cm, ce qui peut s'avèrer problématique si vous voulez habiller des ados. Là je vais pouvoir l'utiliser pour refaire des vêtement à Porcinette qui commence à joyeusement exploser ses sapes en 8 ans...

kichin001_zps317fcf32

Il s'appelle Neat and Lovely Girl's Dresses, par Yuku Araki, il y a de très jolis modèles assez originaux, dont un beau manteau et même un salopette très sympa. Pour le moment il n'est disponible qu'en japonais, mais d'autres livres de cette auteure ont déjà été traduits en français chez Hachette ou aux éditions de Saxe. Du coup, tout espoir d'une traduction française dans un futur proche n'est pas perdu...

kichin007_zps5c75ef22

  • Tant qu'on y est dans les livres de couture japonais, je vous recommande ce blog consacré au sujet (mais en anglais hélas) et qui contient plein de revues de livres, ce qui pourra être très utile si vous vous demandez justement quel ouvrage acheter...
  • Lors de ma journée spéciale à moi, je suis également retournée me faire masser chez Thémaé (merci les parents de l'Homme pour le chouette cadeau d'anniversaire). C'est toujours aussi bien et l'entrée du spa a été refaite, donc désormais on boit son thé dans des fauteuils nettement plus confortables que les tabourets d'avant (par contre les produits de soins sont toujours à des prix exorbitants et cette fois j'ai même pas récupéré d'échantillons, bouh !)