Gruffalotte va bien.

Le traitement par chimio suit son cours, les résultats des scanners sont bons, mais on en a pour encore une année d'injections au rythme d'une séance toute les trois semaines. Le moment de la piqûre est toujours un peu sportif depuis que les séances ont été espacées (il semble que Gruffalotte se soit déshabituée, alors du coup elle stresse plus qu'au début du traitement, c'est ballot tiens), mais ça va, on gère la fougère (et puis c'est pas comme si on avait vraiment le choix non plus, donc bon).

Les rendez-vous médicaux avec divers spécialistes (oncologue, ORL, pédopsychiatre, orthophoniste...) se suivent et se ressemblent. Chaque fois je dois rembobiner l'histoire depuis le début : le retard de langage, le bilan auditif, la surdité, l'inflammation des conduits auditifs, l'hospitalisation, le diagnostique.

C'est quoi le nom de sa maladie vous avez dit ?

Une histiocytose.

Ah oui je connais !

On voit ça à la fac de médecine !

Mais j'en avais jamais rencontrée en vrai !

C'est une maladie très connue mais très rare vous savez !

Oui, je sais.

Je n'ai rien à reprocher à tous les soignants que nous avons rencontrés jusque là et qui s'avèrent toujours très bien. Mais j'apprécierais qu'ils cessent de me parler de la maladie de ma fille comme si j'avais gagné à la loterie...

db9fcf20-4e5a-0131-fe8a-72315c5f1942

Ouhlala ! Une maladie très rare et très connue !

J'en ai de la chance moi alors !