Ce week-end, pendant que le monde extérieur sombrait dans le chaos (et très franchement les résultats de ces élections régionales me semblent tout aussi préoccupants que les attentats du mois dernier), chez les Gros Manches, bien au chaud dans notre paradis communiste, on recevait à nouveau notre copine Estelle pour une vente d'hiver spéciale petit formats. C'est comme ça qu'on a eu la joie d'héberger pendant deux jours, accompagné d'une mini-cocotte et de plein d'autres bestioles rigolotes, un mini-Dark Vador qui a fait l'admiration de nos visiteurs :

20151205_143522 

Dimanche après-midi j'ai accompagné Porcinette et Totorelle à l'atelier enfants du Credac, le très chouette centre d'art contemporain sis à deux pas de chez nous.

J'adore ce lieu pour des tas de raisons, déjà la localisation dans une belle usine en briques rénovée est juste parfaite, ensuite c'est à côté de chez nous, ET l'entrée est gratuite, ET les expos y sont toujours très belles, ET enfin les ateliers enfants (gratuits eux aussi) y sont toujours originaux et variés. Bref, pour moi c'est l'illustration parfaite de ce que devrait être un lieu de découverte de l'art contemporain à destination du grand public.

Parce que bon, de base l'art contemporain je peux vous assurer que je n'y connais que pouic, et à chaque fois que je passe au Credac je vais trouver des oeuvres qui vont me toucher. Par exemple dimanche j'ai beaucoup aimé l'installation de Michel Blazy où des plantes se mettent à pousser sur de manteaux de laine (un peu comme des graines de lentilles posées sur un coton humide), c'est à la fois fascinant et poétique :

2677-16

 

12106122_494912414004962_1170456310_n 

(deux jolies photos de l'installations honteusement piquées sur le compte du Credac)

Pour en revenir aux mini-manchottes, le thème de l'atelier était la création de formes à l'aide d'objets du quotidien et elles s'en sont données à coeur joie :

20151206_16045220151206_160730

20151206_16320620151206_161201