(notez comme j'ai bien cravaché pour rattraper mon retard couturesque et présenter mon projet de janvier en temps et heure !)

Alors oui, un pantacourt c'est pas vraiment de saison (quoique, y'a plus de saisons ma bonne dame !), mais justement, j'ai profité d'une période un peu creuse en besoins vestimentaires pour mettre à jour la garde-robe de Porcinette et remplacer son dernier pantacourt qui est décédé dans d'atroces souffrances (et d'innombrables glissades) l'été dernier, paix à son âme.

Pour ce faire j'ai donc ressorti mon bouquin japonais spécial jeunes filles et je me suis attaquée au modèle S. Histoire de la jouer tout terrain, le pantacourt est dans mon reste de toile rouge bien résistante qui a déjà servi pour un costume de pirate et une besace. Comme ladite toile a été récupérée il y a de ça quelques années au fond d'un placard de la maison de Grosmanches-sur-mer, je la soupçonne fort d'être en fait de la toile à transat, donc dans le genre robuste ça se pose là. Afin d'égayer l'ensemble j'ai utilisé des restes de coton étoilé pour les poches et les revers, ce qui donne un petite côté Made in the USA au résultat final. La réalisation s'est avérée très simple, même pour faire les poches, donc il y a de fortes chances que je refasse ce modèle dans les années à venir (d'autant plus qu'il est aussi réalisable en 12 et 14 ans).

P1140897P1140904

P1140900P1140902