La première semaine des vacances grosmanchienne va essentiellement consister à reprendre des force en prévision de la seconde, puisque vendredi prochain je m'envole pour 5 jours de congrès à la Nouvelle Orléans. Quand je me suis inscrite au bouzin en septembre dernier ça avait l'air plutôt sympa, mais maintenant qu'ils sont au bord de la guerre civile avec leur président tout neuf et tout fou, je me demande si ce déplacement est bien opportun. Enfin, les billets d'avions sont payés donc autant y aller maintenant.

L'Homme de son côté, partira au ski une semaine avec les mini-manchottes.

Au ski tout seul une semaine avec les mini-manchottes !

oh mon Dieu mais c'est un héros !

Oui alors non, on se calme tout de suite du côté du club des groupies de l'Homme, et je me dois d'apporter quelques précisions :

  • Déjà il sera pas tout tout seul avec les filles, mais aussi avec ses parents. Trois adultes/Trois enfants, ça reste équilibré.
  • Ensuite c'est dans un centre de vacances en pension complète, donc pas de logistique alimentaire à gérer au quotidien.
  • Enfin y'a un club enfant pour quand les filles sont pas en cours de ski.

Cela-dit, il était initialement prévu qu'il n'embarque que les deux grandes, et puis on s'est aperçus que mon congrès tombait pile poil pendant les vacances scolaires, et là l'Homme a dit Banco ! Puisque c'est ça j'embarque Gruffalotte, je suis un gros fifou et j'ai peur de rien. Donc respect tout de même.

N'empêche qu'avec tout ça j'ai sacrément intérêt à en profiter de mon congrès. Parce qu'en mars, c'est lui qui part en conférence à la Nouvelle Orléans (même que du coup il a réservé le même hôtel que moi) et ça sera mon tour de rester seule à la maison avec les filles.

200 

Nan mais le plus pénible avec les enfants au ski, c'est de devoir les habiller le matin...