Voilà enfin mon topo sur nos vacances d'été, que Vienne c'est pas forcément une ville à laquelle on pense spontanément pour emmener ses enfants, alors qu'en fait il y a vraiment des tas de choses à y faire en leur compagnie.

Conformément aux traditions, je vais démarrer avec les trucs bofs de notre séjour avant de passer à notre best-of perso :

  • Les prix sont plutôt hauts. Bien sur ce n'est pas Londres ou les capitales scandinaves, mais comparés à la fête du slip berlinoise cru 2016, les prix viennois sont à la hauteur de ce qu'on peut attendre d'une grosse capitale européenne. On a donc ressorti nos lunchboxs pour pique-niquer le midi, et le soir on était bien contents de manger à la maison.
  • Le climat continental. En été il fait chaud, très chaud, on a eu plusieurs journées à 30°C ou plus et ça n'est pas exceptionnel (mais on a trouvé des chouettes spots pour se rafraîchir alors ça allait). Et si vous pensez visiter la ville en hiver comme des petits malins, pensez bien à embarquer une petite laine parce que ça peut salement cailler.
  • Sissi. Alors soyons clairs, en temps normal je kiffe Sissi, je regarde les rediffs des films tous les Noël en me pâmant devant l'impériale garde-robe. Mais là, c'est juste too much. On s'est cogné les châteaux de Sissi, le Sissi Museum, les robes de Sissi et la vie de Sissi en long, large et en travers. Que l'hagiographie perpétuelle sur les Habsbourg d'Autriche dans tous les audioguides, à la fin ça te donne juste envie de siffloter des chants anarchistes en circulant dans Schönbrünn... Heureusement que la ville est aussi blindée de monuments à la gloire de l'impératrice Marie-Thérèse (une sorte de matrone anti-Sissi qui a quand même réussi à survivre à 16 grossesses, qu'à l'époque ça relevait sacrément de l'exploit), ça contrebalance un peu le trip princesse cucul.

IMG_20170816_112453

Bon et maintenant les truc cools quand on voyage en famille :

  • Les transports en commun. La ville est très compacte (presque tout se passe autour du Ring) et le maillage métro/tramway est très bon. Une fois n'est pas coutume, on n'avait pas échangé nos voitures et de fait, on a juste pris des cartes hebdomadaires (16€20 du lundi au dimanche soir) pour le réseau ferré/bus et ça a très bien fait l'affaire. En plus pendant les vacances scolaires les enfants de moins de 15 ans voyagent gratuitement avec leurs parents, donc même si vous embarquez une grande smala, le budget transport reste bas. Un autre truc pratique c'est l'appli des Wiener Lienen qui permet d'acheter son titre de transport depuis son téléphone (qu'on montre ensuite aux agents en cas de contrôle), on a fait ça le soir de notre arrivée et le lendemain matin on a pu sauter dans le tram sans d'abord chercher où acheter des billets.
  • Vienne c'est tout simplement la capitale internationale des gros gâteaux. D'habitude on se gave de glaces en vacances, mais cette fois on s'est concentré sur les pâtisseries. En gros ça vaut le coup de manger des sandwichs tous les midis et de basculer le budget bouffe sur le goûter. Sur les pâtisseries testées, Demel est vraiment ma préférée (prenez à emporter, à moins que l'ambiance salon de thé décadent de mamie ne vous fasse triper), mais même sans chercher des adresses chicos, on trouve des super bons gâteaux partout jusque dans les Mc Cafés, alors c'est vraiment pas le moment de planifier des vacances lights.
  • La ville est très verte, et richement dotée en chouettes aires de jeux (avec des toilettes propres à proximité). Du coup on n'a pas trop souffert de la chaleur et on trouve partout des spots à pique-nique sympas pour se poser avec des enfants. Je recommande notamment le Stadtpark à l'est du Ring (y'a une super aire de jeu et du wifi gratuit), et puis à côté de chez nous on a beaucoup profité du Augarten, où l'on trouve une piscine familiale (interdite aux adultes sans enfants) en plein air, idéale pour se rafraîchir les jours de canicule.

IMG_20170818_175301

Ma triplette qui prend le frais à l'ombre.

  • Les châteaux, ok, même si Sissi vous sort des yeux, ça vaut le coup d'aller les voir. Comme à 5 les billets commencent à douiller un peu, on a opté pour le Sissi-Family Ticket (!) qui permet de visiter la Hofburg et Schönbrünn (pas forcément le même jour) pour deux adultes et trois enfants au prix de 63€. Plus généralement il existe des tickets combinés de toute sorte, donc prenez le temps de fouiller sur les sites, et surtout, il est possible d'acheter ses billets en ligne pour quasiment toutes les attractions/musées et ça vous fera gagner pas mal de temps à l'entrée. Dans les jardins de Schönbrünn, je recommande également de prendre des billets (en supplément donc) pour le Labyrinthe qui abrite lui aussi une très belle aire de jeux où on peut se poser pour souffler un bon moment après la (longue) visite du château.

IMG_20170813_134336

  • Le Prater, le tour sur la Grande Roue historique vaut le coup, d'autant que comme il dure une vingtaine de minutes on a vraiment le temps d'admirer la ville d'en haut (à faire plutôt en fin de séjour pour identifier tous les lieux que vous aurez visités avant). Par contre n'oubliez pas que celle ci est installée au milieu d'une fête foraine, donc on pense bien à négocier le nombre d'attractions que vous voulez faire en famille AVANT de débarquer, parce que sinon le budget de la journée va s'envoler bien plus haut que la grande roue... La forêt adjacente est parfaite pour pique-niquer et là aussi, y'a des aires de jeux à gogo pour les petits.

IMG_20170815_111957

  • Le Musée des enfants ZOOM, propose des séances et ateliers un peu dans l'esprit de la Cité des Sciences, et ça fait un chouette break quand vos nains en auront marre d'être trimballés d'un musée à l'autre. L'espace pour les moins de 6 ans est particulièrement sympa (au point que j'y suis allée deux fois avec Gruffalotte), la zone des 6-12 ans a un peu moins plu aux grandes manchottes, mais je les soupçonne d'être un peu blasées. Attention, il faut réserver ses places en avance sur le site web, si vous vous pointez juste le jour J ça risque fort d'être déjà complet.

IMG_20170810_140433IMG_20170810_140322

Les feux de signalisation LGBT friendly du centre ville.

  • La Maison de la musique, un très beau musée du centre ville consacré au son dans tous ses états et qui fait la part belle aux grands compositeurs viennois. Il y a plein d'animations interactives et la plus rigolote consiste à diriger l'orchestre philharmonique de la ville en réalité virtuelle. Attention cependant à respecter le rythme du morceau à diriger, parce que sinon les musiciens de l'orchestre s'arrêtent de jouer pour vous engueuler !

Et on ramène quoi ?

5kg en plus suite à une orgie de gâteaux ?

Un doudou Sigmund Freud ? (acheté pour l'amoureux de ma maman qui est psychiatre)

51EWSbZ76+L

Tout comme à Berlin, l'Autriche c'est pas le summum de l'exotisme pour les souvenirs, néanmoins, si le kitsch ne vous fait pas peur vous pouvez vous acheter des vêtement traditionnels (Trachtenmode en allemand) et notamment un Dirndnl', une robe à tablier que l'on trouve également en Bavière (pour visualiser, essayez de penser Allemande à tresse blondes pendant l'Oktoberfest).

Alors les Dirndnl' c'est très joli, mais souvent coûteux (plus d'une centaine d'euros). Donc si vous avez des pulsions kitschouilles, le bon plan c'est de délaisser les boutiques chères du centre ville et d'aller faire un tour au TKMaxx de Mariahilfer Strasse (la grande artère commerçante de la ville) qui est une sorte de supermarché spécialisé dans le déstockage de marques. Ils ont tout un rayon dédié à ce type de vêtements et à des prix nettement plus raisonnables. Il y en avait un à côté de chez nous à Berlin l'an dernier et je m'étais acheté un Dirndl' chez eux (juste pour le fun et l'amour des costumes ridicules que j'ai jamais l'occasion de porter). Dans celui de Vienne (très bien fourni également), j'ai juste pris une robe hyper choupi pour Gruffalotte et des chemisiers folks (ceux là, mais à 10€ pièce), mais néanmoins portables pour les grandes.

20160815-1IMG_20170819_163535

Ma tenue de Gretchen de l'an dernier et celle de Gruffalotte de cette année.

là c'est bon, je pense qu'on peut prendre le premier vol pour Münich...

Moralité, Vienne c'est cool avec des nains, et si un jour vous faites une soirée à thème bavaroise, soyez sympas, invitez moi.