Hier matin, à 7h05 pétantes, l'Homme et moi avons eu la joie d'être réveillés par un concert de Noël improvisé par Porcinette au violoncelle.

Vous me direz, c'est formidable tant d'enthousiasme pour faire de la musique chez une petite fille de presque 11 ans.

Je vous répondrai que chez nous, l'utilisation de la console de jeux est conditionnée à la pratique préalable de 20 minutes de musique.

Or dans les cadeaux demandés pour Noël par Porcinette, il y avait justement (Oh mais quel hasard !) un jeu vidéo...

Sinon pour résumer notre Noël, on a bien mangé, on a bien bu, on a ouvert tout nos cadeaux en poussant des cris de joie, et ce matin on part à la campagne pour voir mon papa et son amoureuse, et manger et boire encore plus.

Et je vous laisse avec l'ouverture de l'Oratorio de Noël de Bach qui est véritablement un des morceaux les plus joyeux que je connaisse. L'Homme se paye ma fiole tous les hivers parce que j'insiste pour l'écouter pendant toutes les vacances, mais franchement, rien que d'entendre les coups de tambours et les trompettes (c'est super festif la trompette en fait) du début, ben ça me remplit mon petit coeur d'allégresse et j'ai envie de chanter.