Manifestement les vacances m'ont bien requinquée, puisqu'au lieu de larver jusqu'au 20 du mois et de stresser ensuite pour achever mon projet mensuel en temps et heure, je me suis mise au turbin dès notre retour de grande Bretonnie.

L'objectif était donc de coudre une cape de sorcière aux couleurs de Ravenclaw/Serdaigle pour aller avec l'uniforme de Totorelle. Le plus compliqué dans l'affaire a été de dénicher le patron adéquat, parce que bizarrement on ne trouve pas ça dans mes bouquin japonais... Je me suis finalement servie de ce patron là, mais attention, il est taillé pour des adultes. Donc si c'est pour équiper votre progéniture, il faudra lui prendre ses mesures (hauteur depuis les épaules, largeur d'épaules, longueur de bras...) et tout recalibrer (bon je vous rassure, je l'ai fait de manière très approximative pour Totorelle et c'est passé crème). Si malgré tout le bidouillage de patron vous rebute, sachez qu'il existe une version commerciale avec les différente tailles chez Simplicity (mais vue la quantité de ressources disponibles gratuitement sur le net pour ce patron, je doute que ça vaille réellement la dépense).

En ce qui concerne le tissu, l'extérieur est en jersey milano noir et la doublure en satin épais bleu.

(Pour la petite histoire, ça fait des années que je lis le terme jersey milano dans Burda sans avoir la moindre idée de ce que ça peut être, par rapport à un jersey standard je veux dire. Et puis je suis tombée sur un rouleau pas cher chez Toto, donc maintenant je sais. C'est un jersey plus lourd que la moyenne et donc avec un joli tombé, pour une cape faut bien dire que c'est impec)

Côté métrage il ne restait que 2m sur le rouleau et c'était juste assez pour le projet (avec Totorelle qui taille actuellement du 10 ans), donc si vous voulez faire la cape pour un·e ado ou un·e adulte, prenez bien 2m50/3m de tissus (côté satin je n'ai pas fait une doublure complète, mais juste une parementure et le doublage de la cape, donc 2m suffissent largement). Et pour la touche finale, on a une fermeture en brandebourg (cousus avec un fil argenté) et l'écusson de Ravenclaw acheté cet été aux studios Warner Bros.

Sur le plan technique, pas de soucis particuliers à signaler, et ça tombe plutôt bien vu que je me suis engagée à en refaire pour Porcinette ET pour Gruffalotte dans la foulée... #MèreExploitée

IMG_20180915_145849IMG_20180915_150007IMG_20180915_150026

IMG_20180915_145925


IMG_20180915_175014

IMG_20180915_175025