Je suis donc rentrée de Toulouse hier soir, non sans avoir au préalable fait un stock de choses diverses et variées (bonbons, confiture, thé, chocolat, parfum...) à la violette, parce qu'il se trouve que j'ai une passion sans bornes pour cette odeur, et que c'est pas si facile de trouver des trucs avec ce parfum quand on n'a pas la chance d'habiter la ville rose...

En débarquant à la maison j'ai découvert l'Homme plongé en plein jeu de rôle avec ses potes de JdR et mes deux grandes manchottes qui suivaient leurs aventures avidement.

Et une pile de cartons de pizza entassés dans la cuisine.

Ah ben ça va, au moins je suis pas la seule à pas me prendre la tête sur les menus quand je suis seule avec les filles à la maison...