Le sachiez-tu, je voue une passion sans borne à la musique baroque française dépressive des XVIIème et XVIIIème siècles.

Et ça tombe plutôt bien.

En effet quoi de mieux que des Leçons de Ténèbres pour animer les longues soirées d'automne ?

Ahlala la vie est bien faite tout de même !