Samedi après-midi, j'enfilerai une (grosse) petite laine, et j'irai manifester.

Et si vous vous demandez encore quel besoin on a d'aller manifester, un an après la libération de la parole post #MeToo, je vous conseille cet épisode des Pieds sur terre qui montre bien que tout reste encore à faire quand on veut l'égalité.