À chaque fois que j'ai l'occasion de faire un tour en Grande-Bretagne, j'en profite pour faire le tour des libraires et m'acheter plein de livres de poches en anglais, ce qui m'évite de les payer une fortune en France ou de les commander sur une plateforme en ligne aux pratiques sociales douteuse.

En général je prends des classiques que je n'ai pas encore lus (ces temps-ci je me mets à Ursula le Guin), des livres dont j'ai entendu parler, en bien, récemment (le dernier Zadie Smith ou Frances Hardinge) et puis je finis toujours par prendre un ou deux bouquins juste parce que je trouve leur couverture trop belle. 

Cet été c'était celui-là :

hbg-title-97817842976263

J'ai jamais pu résister à un joli plan de ville ancienne...

Cast adrift from the rest of England by Elizabeth I, Rotherweird's independence is subject to one disturbing condition: nobody, but nobody, studies the town or its history.

Sur la quatrième de couverture ils promettaient un mystère très mystérieux plongeant ses racines dans l'Angleterre élisabéthaine, et c'était exactement ça. Une fantaisie historique voyageant entre les époques et les lieux, avec une galerie de personnages hauts en couleur et surtout un univers très riche sur lequel on voudrait en savoir toujours plus. Ce qui tombe bien puisque le tome 2 de la série sort en poche le mois prochain, et le tome 3 (qui je crois sera le dernier) est prévu pour juillet. J'ai eu beau chercher sur le ternet (et même interroger l'éditeur du Twitter), nulle traduction française n'est prévu dans un future proche, et c'est bien dommage parce que c'est clairement un des livres les plus originaux que j'ai pu lire depuis un moment.

Donc pour les anglophones (et les anglophiles) je recommande très très chaudement ce roman, à lire absolument en dégustant une tasse de thé...

hbg-title-9781784298036hbg-title-9781787473768