Souvenez-vous.

Il y a près de deux ans, l'Homme emmenait Gruffalotte à l'hôpital, où on lui retirait un gros morceau de coton qu'elle avait coincé dans le nez, et qui lui faisait couler la narine gauche (en plus de dégager une odeur pestilentielle) depuis au moins six mois.

À l'époque on n'avait jamais su comment le dit morceau de coton avait pu finir dans sa narine.

Maintenant on sait.

Depuis une semaine la narine qui coule était de retour (avec la mauvaise odeur associée), du coup on s'était résigné·e·s à refaire un tour à l'hosto. Mais avant l'Homme a décidé de cuisiner Gruffalotte, histoire d'essayer de comprendre comment elle avait ENCORE pu se retrouver avec un truc dans le pif. Et il a finalement réussi à lui tirer les vers du nez (enfin, façon de parler...)

Gruffalote a la déplorable habitude de machouiller ses doudous.

Qui finissent dont par se déchirer.

Et perdre leur garniture.

Qu'elle se fourre ensuite dans le pif...

giphy (17)

OMG, en fait c'était pas du coton !!!

Comme la perspective de passer le dimanche matin aux urgences ne nous enchantait guère, j'ai entrepris de lui examiner la narine à l'aide d'une lampe de poche à LED (je précise pour les parents qui me liraient, on sait jamais, ça peut toujours servir). Et j'ai pu constater que tout au fond de ladite narine on pouvait effectivement entrevoir une petite masse blanche qui devait correspondre à la garniture de son doudou.

Gruffalotte étant de son côté également très motivée pour ne pas aller à l'hôpital demain (vu que la dernière visite ne lui a manifestement pas laissé un souvenir de rêve), j'ai réussi à la convaincre de rester allongée pendant que j'essayais d'extraire la garniture avec successivement :

  • Une baguette chinoise, bon ça sert a rien sauf à s'assurer que l'enfant n'a pas mal quand on lui introduit un truc dans le nez.
  • Un cure-dent, pour commencer à débobiner la boule de garniture vers la sortie.
  • Une pince à épiler, pour saisir ce qu'on a commencé à débobiner et finalement sortir un petite masse gluante de la narine.

Et j'ai réussi !

DopeyUnknownAustraliancattledog-size_restricted

Je vous mets pas une photo du bouzin (bien que l'Homme en ait pris une), parce que c'était bien dégueu.

Je suis fierté et soulagement (sérieux les urgences un dimanche ça me gave), mais aussi un peu perplexité. Qu'est ce qui passe dans la tête de nos enfants pour aller se fourrer des trucs comme ça dans le nez ???