Et ben la nocturne du Louvre c'était top, les filles ont beaucoup apprécié les activité ET le côté VIP/je fais jamais la queue et elle ont même demandé à y retourner.

Et pour continuer sur ma lancée culturelle, dimanche je suis enfin allée voir le Portrait de la jeune fille en feu de Céline Sciamma, et ce film est une splendeur.

Je dois avouer que ça me rassure un peu. Après l'expérience Parasite, je me demandais si je n'étais pas définitivement perdue pour le cinéma cérébral, et de facto condamnée a ne plus regarder que des blockbusters jusqu'à la fin de mon existence (le pire étant que ça ne me défrisait pas plus que ça). Bon finalement ça va, je peux encore voir des films intelligents et les apprécier, il doit donc bien me rester quelques neurones vaillants au fond de mon petit cerveau délabré...