Alors qu'à la cantine on avait discuté de la difficulté de séparer l'homme de l'artise, notamment dans le cas d'un célèbre réalisateur et pédocriminel, un de mes collègues (j'aime mes collègues) m'a envoyé un dessin :

EJ5xIgsXYAAXMup

 

Nonobstant le fait qu'à titre personnel je me verrais plutôt user d'un sécateur, je dois admettre que cette image illustre à la perfection mon état d'esprit des dernier jours...

Du coup j'espère vous voir nombreux·ses à la manifestation de samedi !