Une histoire absolument trépidante, avec moults rebondissements, parce qu'il nous arrive vraiment des truc passionnants en vacances.

Or donc, pour les vacances et aussi en vue de notre périple vers Berlin le mois prochain (dans deux semaines déjà, ouhlalalala j'arrive pas à le croire comment ça se rapproche !!!), on a fait l'acquisition d'un superbe porte vélos à fixer l'arrière de la GM'Mobile (oui, elle a presque 13 ans, elle se porte comme un charme, et non, on n'a absolument pas l'intention de changer de voiture avant notre départ). Porte-vélos qui a nécessité la fabrication d'une plaque d'immatriculation à fixer dessus, puisqu'une fois mis en place il dissimule la plaque arrière de la voiture.

Et voilà que lundi soir, au moment de décharger les vélos, l'Homme constate que ladite plaque avait disparu.

Sapristi on s'est fait chourer notre plaque !

Dès le lendemain, l'être de lumière plein de ressources qui partage mon existence s'empressait donc d'appeler le garage le plus proche pour refabriquer un nouvelle plaque. Parce que la suite des vacances impliquait de traverser la France direction Oléron, et puis aussi deux jours de route vers Berlin, donc il est un peu hors de question qu'on se balade avec un véhicule non réglementaire, non mais ho ! (oui, on est psychorigides, et oui, ça nous convient donc parfaitement de partir un an en Allemagne, ce pays cher à notre coeur...)

Il a aussi pris soin de faire un dépot de plainte pour signaler le vol de la plaque (des fois que les petits malins qu'il l'avaient embarquée s'amusent avec les kékés avec, je tiens à ce que la GM'mobile soit innocentée). Et c'est ainsi que le soir même, on avait un nouvelle plaque (avec une immatriculation Isère au lieu de Val-de-Marne, vu que c'est tout ce que le garage avait en stock) et l'Homme était passé à la gendarmerie pour le dépot de plainte. Efficace quoi.

Jeudi il repassait au garage pour récupérer le support de fixation de la plaque au porte-vélo (qu'il avait fallu commander).

tenor 

Du coup jeudi soir on était tranquillou, avec la sensation du devoir accompli.

Et vendredi matin on a reçu un coup de fil d'un autre garage, situé à 50km de la maison du bonheur.

Quelqu'un avait retrouvé notre plaque et l'avait déposé là, on pouvait venir la récupérer à l'accueil...

bbt-what

Moralité,

  • On s'est agités pour rien (sauf que mardi on ne pouvait pas vraiment savoir que vendredi notre plaque serait de retour)
  • Il n'est pas complêtement impossible qu'au lieu d'un vol, la plaque soit tout simplement tombée de la voiture parce que l'Homme ne l'avait pas bien fixée. Mais on va garder un silence pudique sur cette hypothèse.