Pour ce dernier week-end d'installation/pré-rentrée on est allé faire un tour au jardin botanique de Dahlem (le quartier au sud-ouest de la ville), parce que ça nous mermettait de faire une petite balade en vélo depuis la maison.

Depuis notre arrivée on s'efforce d'expliquer que Berlin c'est la ville du vélo et que donc ça sera notre moyen de déplacement principal pour l'année (d'ailleurs l'Homme et moi on va bosser comme ça), mais le message a manifestement beaucoup de mal à passer auprès des mini-manchottes. Porcinette a décrété que même pas en rêve elle irait au collège à vélo (alors que c'est 25 minutes tranquilles sur des pistes cyclables et du plat) et Totorelle a carrément déclaré qu'elle détestait le vélo. Il nous reste juste Gruffalotte qui est plutôt motivée, d'autant plus qu'elle a fait pas mal de progrès cet été et que les conditions ici sont particulièrement agréables : pistes cyclables ou rues limitées à 30 km·h, c'est effectivement idéal pour faire du vélo en famille et en toute sécurité, et ça change sacrément de Paris.

Mais revenons au jardin botanique, on avait appaté des mini-manchottes moyennement motivées pour se bouger les fesses en leur disant qu'on verrait surement des beaux écureuils roux (qui sont courants en Allemagne), ce à quoi Totorelle a rétorqué qu'elle en avait déjà vu dans la cours de récré (ah ben c'est sur que ça change des pigeons !). Mais finalement on a quand même réussi à les trainer dehors, et on n'a pas été déçu du voyage, puisqu'en plus des écureuils, d'un héron et des grenouilles, on a vu ça :

10755FB5-F277-4251-84D1-859B19EB3B81 

Un renard, absolument pas dérangé par notre (bruyante) famille, qui est allé s'installer oklm sur un pelouse pour chiller au soleil.

J'avais déjà vu des renards durant mes jeunes années à Berlin, mais c'était de nuit, à côté des voies ferrées et à bonne distance des humains. Là je dois dire que ça m'a un peu sciée, parce que manifestement ce spécimen là n'était pas du tout intimidé par notre présence à quelques mètres. En tout cas il a ma gratitude éternelle, vu qu'il nous a permis de marquer des points auprès d'une smala qui trouvait initialement que la sortie au jardin botanique, ça craint maman, y'a que des arbres à regarder !