(Je rassure le lectorat non germanophone de ce blog, non, je n'ai absolument pas l'intention de passer à l'allemand pour la rédaction des billets.)

Quatre semaines après notre installation, on peut dire que l'acclimatation à la culture locale est une réussite, puisque dimanche matin, Totorelle est partie toute seule comme une grande acheter les brötchen du petit-déjeuner à la boulangerie du coin. Manifestement l'abandon des viennoiseries dominicales au profit de spécialités plus locales ne lui aura posé aucun problème...

brötchen-aufbacken

Maintenant la question c'est, est-ce qu'on devrait apprendre à les faire nous même en vue d'un éventuel confinement ?