Depuis une semaine Porcinette et Totorelle ont décidé de boire de la tisane avec l'Homme et moi tous les soirs.

En temps normal je devrais me réjouir en mode Pérpétuation des traditions familiales, sauf que là non, en vrai ce soudain intérêt pour la tisane de ma progéniture ne fait absolument pas notre affaire.

Parce que la tisane, il ne nous en reste plus beaucoup, vu qu'on a bêtement oublié de faire des stocks avant de partir en Allemagne, que la tilleul-menthe est introuvable sur place et que finalement l'Homme ne repasse pas en France ce mois-ci comme il était initialement prévu (en même temps s'il rentrait à Paris maintenant les allemands ne le laisseraient pas revenir à Berlin, donc c'est pas le moment de partir vadrouiller...).

Bref, c'était vraiment pas le moment de venir piquer nos precieux sachets de tisane, et d'ici la fin du mois la situation va être vraiment critique.

(oui, bon d'accord, en France la deuxième apocalypse covidienne vient de démarrer, mais laissez-moi chougner tranquille sur mes problèmes de mamie !)

nervous-kermit 

Notre état d'esprit chaque soir devant la boite de tilleul-menthe qui se vide doucement...