C'en est désormais fini de la lune de miel météorologique, et à Berlin (comme à Paris aussi d'ailleur, si j'en crois mon fil Twitter), l'été est bel et bien terminé. Du coup vendredi matin je suis arrivée trempée au labo après avoir fait le trajet sous des trombes d'eau. Résultat j'ai passé le week-end à fantasmer sur les vestes de vélo imperméable, parce que ma vieille parka de rando Décathlon elle est un peu au bout de sa vie là (et puis accessoirement elle est trop courte, et vendredi j'ai eu les fesses mouillées toute la journée, et c'est quand même pas tip top pour travailler)

Atta voir ?

T'as pas déjà une parka de compétition pour le vélo ?

Alors, oui, certes, mais c'est une parka pour l'hiver, donc elle est doublée et très chaude. Là ce qu'il me faudrait ce serait plutôt un truc de mi-saison adapté à la pluie. Et justement, sur les sites hollandais (que ça c'est des gens qui s'y connaissent en vélo), ben y'a des modèles super chouettes....

Bref, lentement mais surement, je suis en train de me transformer en universitaire Quechua, si ça continue comme ça, à notre retour en France je serai bonne pour demander ma mutation à Grenoble.

(oui, cherchez pas c'est une blague de scientifique, par chez nous le petit nom de Grenoble c'est Quechua Land... #CeuxQuiSavent)

raining_david_tennant_nosedrip

J'ai beau toujours aimer cette ville d'amour, vendredi matin c'était un peu dur quand même.

(Mais dès que j'aurai une nouvelle parka de vélo ça ira mieux j'en suis sure !!!)