Depuis que j'ai abandonné les transports en commun pour mon vélo chéri, je n'ai quasiment plus de temps pour écouter des podcasts, et du coup j'en viendrais presque (j'ai bien dit presque) à me réjouir que notre appartement berlinois ne soit pas équipé d'une lave-vaisselle. Parce que comme ça j'ai de nouveau l'accasion d'écouter des trucs intelligents les soirs où c'est moi qui m'y colle.

Le podcast du jour est donc l'excellent Rends l'argent, de la non moins excellente Titiou Lecoq, que j'avais déjà beaucoup aimée écouter parler des tâches ménagères au sein du couple. Cette fois elle a décidé de s'interroger sur la façon dont les couples (majoritairement hétérosexuels) gèrent leurs sous, et comme on pouvait s'y attendre c'est tout à fait passionnant. J'apprécie beaucoup comment, à partir de son expérience personnelle, elle arrive à dérouler le fil d'une réflexion pertinente pour tou·te·s (un trait qu'elle partage avec Mona Chollet). Bon, le fait qu'elle en profite aussi pour aller interviewer plein de gens super intéressants (comme l'historienne Michelle Perrot) contribue aussi à la qualité du podcast.

Âmes sensibles et psychorides, je me dois néammoins de vous avertir que la description du couple de Titiou Lecoq, chez qui les factures sont stockées en vrac dans l'entrée et réglées au fur et à mesure selon l'humeur de chacun·e, vous donnera des sueurs froides dans le premier épisode. En tout cas c'était duraille à écouter pour votre serviteuse, qui gère son budget soigneusement depuis qu'elle a quitté le nid parental (quand tu deviens salariée de la fonction public à 19 ans, tu apprends très vite la compta et les déclarations d'impot). Et comme l'Homme et moi sommes parfaitement assortis sur ce plan, je crois qu'on ne fait pas plus diamétralement opposé comme mode de fonctionnement.

Ces frissons mis à part (heureusement tout était rentré dans l'ordre après une petite tasse de tisane), le podcast est absolument passionant et je ne saurais trop vous recommander son écoute !