La couture des gros manches

lundi 27 février 2017

RTGM, blagounette de la semaine.

Ces temps-ci l'Homme est en grande forme, donc on va commencer la semaine avec un des subtils jeux de mots dont il a le secret.

Alors que je lui conseillais d'écouter le passionnant podcast de la Marche de l'Histoire sur Ferdinand Buisson, père de l'école laïque :

Ah mais savais-tu que l'héritage de Buisson est assez sombre ?

Ah ?

Oui, Jules Ferry nous a laissé l'école obligatoire...

Et ?

Et Ferdinand Buisson, pour sa part, nous a laissé l'école buissonnière.

...

giphy (17)

Nan mais en même temps faut voir les choses du bon côté,

ça me fait un truc à bloguer pour lundi matin.

Posté par chofie à 09:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,


samedi 25 février 2017

Février 2017 : Une robe en avance

Chez les Gros Manches on a déjà attaqué la collection été 2017, qu'on inaugure donc avec une robe bain de soleil (modèle p) à destination de Porcinette et provenant une fois de plus de l'excellent Miss Couture (quand je pense que je l'ai payé 5€ ce livre, rétrospectivement c'était une sacrée affaire).

Le patron est simple et rapide à réaliser, la principale difficulté étant la pose de l'empiècement sur le devant de la robe, mais si vous avez déjà monté du biais sur des bordures un peu tordues ça devrait passer tranquille (et si vous ne l'avez jamais fait, ben c'est une excellente occasion d'apprendre, justement).

Côté tissu, j'ai encore coupé dans mon super pagne congolais, dont je commence tout juste à voir la fin (faut dire qu'avec 6m de tissu y'avait de quoi faire), mais normalement il m'en reste encore assez pour en refaire une pour Totorelle, qui m'a comme de bien entendu réclamé son propre exemplaire de la robe dès qu'elle a vu celle de sa soeur (c'est d'ailleurs en prévision de ce genre de demande que je me suis mise tôt à la préparation des tenues d'été, chuis peut-être une grosse manchotte, mais je commence à bien connaître ma progéniture)

P1160197

P1160199P1160200

P1160203

Posté par chofie à 09:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :

jeudi 23 février 2017

Dernières nouvelles de Grosmanchie

Mardi Gruffalotte a fait son IRM trimestrielle à Trousseau et le Dr. Bigboss était tout content en regardant les résultats, parce que depuis la dernière séance de chimio en août 2016, les lésions osseuses ont continué à régresser. Si j'ai bien compris, les risques de récidive sont important dans le premier semestre suivant l'arrêt du traitement et s'effondrent ensuite. Donc là on a encore une IRM prévue pour juin, et si tout va bien à se moment là on pourra s'estimer tirés d'affaire pour un moment.

Bref, Bigboss était content, et nous aussi.

En plus Gruffalotte a passé son examen à l'heure prévue et sans attente supplémentaire (ceux parmi mes lecteurs qui fréquentent régulièrement les hôpitaux savent ce que cela peut avoir d'exceptionnel).

Après quoi le Dr. Bigboss nous a pris en consultation avec 5 minutes d'avance (ceux parmi mes lecteurs...).

Ensuite Gruffalotte a même pas pleuré au moment de sa prise de sang. Là on dit merci la tablette avec des vidéos dessus. Franchement, s'il y avait un prix Nobel de l'invention qui facilite la vie des parents d'enfants hospitalisés, je peux vous dire que les gens de chez Apple l'auraient eu directement. Je ne compte plus les occasions où ce truc nous a sauvé la vie, que ce soit quand il s'agit d'attendre un examen, au moment d'une piqûre, on encore dans la grosse machine de l'IRM qui fait un boucan d'enfer. Qu'on ne vienne plus me gaver avec ces histoires d'enfants qu'il faut tenir éloigner des écrans. les tablettes, c'est le bien et pis c'est tout !

Enfin on est arrivées en temps et heure chez l'orthophoniste, qui trouve également que Gruffalotte a fait de gros progrès. Maintenant elle raconte plein de trucs, trucs qu'on arrive à comprendre la quasi-totalité du temps, et aussi elle est dans sa phase Pourquoi ?, pour le moment je ne m'en lasse pas, pourvu que ça dure tiens.

Décidément mardi c'était une journée assez miraculeuse.

Et puis mercredi, c'est le psy du CMPP qui était très content et trouvait que Gruffalotte avait aussi beaucoup progressé côté jeux et interaction.

Donc voilà, tout le monde est content, et nous on est contents de voir que les choses avancent dans la bonne direction.

(et on notera au passage que ma fille est suivi par un oncologue, une orthophoniste et un psychiatre. Merci la sécu, merci vos impôts les gens. Parfois quand je la regarde, je me dis qu'on a sacrément de la chance de vivre en France parce qu'aux US les Gros Manches ils seraient un peu mal barrés dans la même situation...)

Posté par chofie à 09:00 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : ,

lundi 20 février 2017

RT Gros Manches, la smala rentre au ranch

J'ai récupéré l'Homme et ma triplette ravie de ses vacances à la neige hier midi, et aujourd'hui c'est retour au turbin pour tout le monde.

N'empêche, après cette petite escapade dans le sud, je me reverrais bien Showboat moi tiens...

Posté par chofie à 09:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

samedi 18 février 2017

Les Gros Manches, quand ça veut pas, ça veut pas.

Or donc, en 2017 j'étais guillerette, car pour la première fois depuis quatre ans, mon voyage avec correspondance pour me rendre en congrés s'était déroulé sans embûches.

Ahahah, quelle petite naïve je fais tiens !

Jeudi matin, j'ai quitté joyeusement mon hôtel de la Nouvelle Orléans, au programme un vol pour Atlanta, 1h30 d'escale sur place, un vol pour Paris, et enfin atterrissage à Roissy à 7h15, après quoi une longue journée de glande peinarde à la maison m'atttendait puisque l'Homme et les mini-manchottes ne rentrent du ski que dimanche après-midi.

Sauf que mon vol pour Atlanta a décollé avec 1h30 de retard tout rond.

Donc pour la correspondance vers Paris c'était un peu cuitas les bananes.

Pas grave, me dit la gentille dame de Delta Airlines au niveau du terminal domestique, on vous colle sur le prochain vol pour Paris, départ 20h50 (au lieu du 17h35 initialement prévu). Voici votre carte d'embarquement, par contre je peux pas vous attribuer un siège il faudra voir ça au moment de l'embarquement.

Fort bien, après tout 3h de retard c'est pas si grave, de toute façon j'avais pas prévu de faire un truc particulier vendredi. Et je m'en vais joyeusement rejoindre le terminal international prendre mon vol pour Paris

Sauf qu'arrivée au terminal international, une autre gentille dame de Delta Airlines m'informe qu'en fait le 20h50 pour Paris est déjà plein, et qu'on me filera un siège si et seulement si il reste de la place à bord une fois tout le monde embarqué.

Et à 20h40, après moultes rappels pour choper les ultimes retardataires (dont à ce moment précis j'aurais bien pété les rotules à coup de masse pour les empêcher d'atteindre l'avion), y'avait plus de place à bord.

Alors je me suis retrouvée en surbooking sur le vol de 23h30, que c'était le dernier avion pour Paris, et même pour l'Europe, avant le lendemain.

Autant vous dire qu'à ce moment précis je me préparais mentalement à passer la nuit dans un des hôtel de l'aéroport.

Mais, ô miracle, cette fois il y avait de la place à bord et à 23h j'ai pu embarquer, joie, bonheur et allégresse.

Sauf qu'à minuit, on nous a annoncé que l'avion avait une panne mécanique et que tous les passagers devaient descendre le temps de réparer le bouzin.

...

Finalement à 1h30 du matin, c'était bon, on est remonté à bord et l'avion a décollé vers les 2h du matin, soit 8h à Paris, heure où j'étais censée atterrir avec le vol de 17h35.

J'ai finalement atterri à Roissy vers 16h vendredi après-midi, soit avec 9h de retard, et j'ai retrouvé ma maison à 18h, 24H tout rond après avoir quitté mon hôtel la veille. Jetlag ou pas, je peux vous dire que je n'ai eu aucun problème pour éteindre les lumières et me mettre au dodo hier soir.

Donc voilà, les vols avec correspondance, quand ça foire pas à l'aller ça foire au retour, mais ça finit toujours par foirer.

La bonne nouvelle c'est que mes prochains congrès pour 2017 sont tous accessibles via des vols directs. Et puis il m'est quand même arrivé des trucs sympas en cours de route :

  • Au terminal domestique d'Atlanta il y a un Dunkin Donut', alors que j'en ai cherché un en vain au centre de la Nouvelle Orléans (ils sont tous en périphérie de la ville), ça m'a apporté un peu de réconfort (le gras c'est la vie, tout ça là).
  • Dans la nuit de jeudi à vendredi il ont lancé la nouvelle génération de pokémons sur Pokémon Go, autant vous dire que j'en ai chopé un sacré paquet pendant les longues heures d'attente à l'aéroport d'Atlanta.
  • Avec tout ça j'ai même pas perdu ma valise, qui m'a bien suivi sagement jusqu'à Paris. Autant vous dire que quand je l'ai vu apparaître sur le tapis à l'aéroport j'ai poussé un soupir de soulagement, parce que je n'y croyais plus trop !
  • Oui c'est tout, ben excusez moi, je fais ce que je peux avec ce que j'ai aussi.

giphy (16) 

Manifestement y'a un truc qui m'échappe au niveau des vols avec correspondance, et j'aimerais bien savoir quoi.

Posté par chofie à 09:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,