Et c'est donc reparti pour ce qu'il conviendrait mieux d'appeller Journée Internationale de la Vanne Sexiste à Deux Balles, que si tu trouves pas ça drôle c'est que t'es rien qu'une Féministe coincée et sans humour...

Je ne vais pas vous faire un florilège des trucs pourraves qu'on entend ordinairement le 8 mars, vu que Till the Cat s'en est déjà parfaitement chargé, et  tout comme Crêpe Georgette, j'aspire plutôt à un peu de silence ce jour là.

Enfin, à une exception près...

Raaaah, ça m'énerve toutes ces initiatives sexistes et ces blagues moisies pour le 8 mars !

Ah ben non, moi je veux faire des blagues pourries !

Pardon !!!

Nan mais tu te rends pas compte !

Moi je suis féministe 364 jours par an, le 8 mars je veux faire des vannes sexistes trop nazes !

...

Bon ok, mais c'est bien parce que c'est toi...

Ouaiiiiis !

Donc on va dire que le 8 mars, les vannes pourries sont réservées à ceux qui assument leur part des tâches (50%, ni plus, ni moins, enfin en même temps ceux qui insistent pour en faire plus on va pas les contrarier non plus hein...) tout le reste de l'année. M'est avis qu'au final il ne devrait quand même pas rester grand monde...