Oui, juste le bas, et non, je ne me prends pas pour Claudette Colbert dans la 8ème femme de Barbe bleue. Laissez moi plutôt vous conter comment on en est arrivé là.

Donc en décembre, comme à l'accoutumé j'ai rien glandé faute d'inspiration pour mon projet couture mensuel.

Et puis il y a dix jours je suis passée chez Toto, où j'ai découvert un très joli pilou en coton avec un imprimé de petits chats. Fort-bien, me dis-je, je vais faire une pyjama pour Porcinette, et j'ai donc embarqué les deux mètres qui restaient sur le rouleau.

Après quoi il a fallu trouver un patron de pyjama adapté à mon ado d'1m55, coup de bol, il y en a justement un très joli dans le magazine Ottobre enfants sorti cet automne. Fort-bien, me redis-je, en plus ça fait des année que j'entends parler ce ce magazine, je vais pouvoir enfin tester leurs patrons.

Et donc ?

Ben c'est pas mal.

Mais franchement par rapport à un bon vieux Burda des familles, je suis pas éblouie. Déjà la planche à patrons est surchargée comme jamais et donc difficilement lisible. Ensuite il y a a la question de la diversité des représentations. J'avais déjà feuilleté des numéros d'Ottobre où l'on trouvait des enfants racisés ou des personnes âgées en couverture et je trouvait ça très chouette. Pas de bol pour moi, ce numéro précis comporte quasi exclusivement des petit·e·s blondinnet·e·s aux yeux clairs, avec une mise en scène genrée hyper sexiste à coup de paillettes pour les filles et garçons en aviateurs... bof.

Sur le plan technique la réalisation est bien expliquée, j'en ai profité pour apprendre à poser du passepoil sur les coutures. Moi qui suis plutôt du genre feignasse qui vire les fioritures, force est d'admettre que le passepoil sur les coutures, c'est pas si compliqué que ça, et la classitude ajoutée au vêtement vaut largement le temps supplémentaire passé sur celui-ci. Une expérience à renouveler donc.

Mais pourquoi t'as pas fait le haut alors ?

Ben parce qu'avec mes deux mètres de pilou je n'avais tout simplement pas assez de tissu pour un pyjama entier. Donc j'ai fait le plus simple, le bas, et maintenant il faut que j'aille voir dans un autre magasin si par chance il ne leur resterait pas de ce charmant pilou, parce que bien sur il est désormais épuisé dans la boutique où je l'ai acheté.

Voici donc le superbe bas de pyjama de Porcinette (et attendant la suite), et je dois aussi mentionner qu'il est taillé impec (même si je n'ai pas de photos portées pour le prouver), j'ai coupé un 1m58 en craignant que ce soit beaucoup trop grand et au final c'est nickel.

IMG_20181224_171711

IMG_20181224_171720

IMG_20181224_171747