Je continue d'explorer le catalogue des séries disponibles sur Amazon Prime, et à ma grande joie de bollywoodophile, j'ai découvert Made in Heaven, soit les tribulations de deux weddings planners (organisateurs de mariages tout à fait dispendieux pour la fraction la plus fortunée de la population) dans le Dehli d'aujourd'hui (enfin, avant septembre 2018).

Certes il y a des couleurs, de la musique et des mariages à chaque épisode (forcément vu le pitch), et l'actrice principale est magnifique. Mais la série pend soin d'aborder des problématiques complexes dans l'Inde contemporaine, telles que les inégalités entre classes sociales, les violences faites aux femmes ou l'homophobie (la série se déroule avant l'abrogation de l'article 377 du code pénal indien qui criminalisait l'homosexualité). Beaucoup d'épisodes ne connaissent d'ailleurs pas de happy ending. Les principaux personnages sont bien construits, avec un passé que l'on découvre au fur et à mesure des épisodes. Et la série s'achève sur un bon cliffhanger de derrière les fagots, si bien que j'attends avec impatience la saison 2 qui a été annoncée pour le printemps 2021 !