(Ben oui, août, pourqu'une robe soit prête le 1er septembre à 8h45, vous imaginez bien que je me suis pas levée à 1h du matin le jour même pour la coudre...)

Or donc, à Londres, je suis allée m'acheter du Liberty avec Totorelle, et dans un grand élan de générosité maternelle, j'ai aussi pris 1 m de tissu de son choix histoire de lui confectionner une robe pour son anniversaire. Après quoi on est parties farfouiller dans mes bouquins de couture et elle a opté pour la robe 16 du livre Collection Privée filles et garçons (JCA n°373, dans sa version japonaise pour moi), mais simplifiée pour cause de petite quantité de tissu disponible. J'ai viré les manches et le col marin (remplacé par un biais dans une chute de coton assorti), ce qui m'a bien simplifié la vie convenons-en. De toute façon le charme principal du modèle vient des empiècements triangulaires dans la jupe qui lui permettent de tourner généreusement. Or tout parent couturier le sait, la jupe qui tourne, c'est un peu le graal vestimentaire des enfants.

Donc voilà, le modèle est assez facile d'accès, rapide à réaliser puisqu'au final la robe était prête pour la rentrée, et la jupe tourne au poil. J'avais un peu peur que le tissu en jersey se détende et donne un modèle trop large, mais au final la robe est pile à la bonne taille.

20160830_23021320160830_230349

20160830_23023820160830_230300

Et la robe portée par sa destinataire :

20160831_075948

L'imprimé choisi par Totorelle répond au doux nom de Sophie Jane (dans sa version bleue), a priori je n'étais franchement pas fan, mais je dois bien reconnaître qu'une fois cousu il rend plutôt bien.