Tous les ans c'est pareil, et pourtant tous les ans j'oublie, la dernière semaine avant les vacances de Noël c'est la semaine la plus moisie de l'année (à égalité avec la dernière semaine de juin). Parce qu'avec l'Homme c'est là qu'on se retrouve à galoper de réunion en coucert de fin d'année, sans oublier les rencards chez le dentiste et les courses de fin d'année.

Et encore, cette fois j'ai même renoncé à préparer des sablés pour les profs des mini-manchottes tellement j'étais claquée le soir. La bonne nouvelle étant que Porcinette est désormais suffisamment autonome pour les faire toute seule, et sans flinguer le micro-ondes cette fois, même qu'elle en a fait deux fournées pour la vente annuelle du collège et que depuis sa prof d'allemand l'adore. Entre ça et Totorelle qui nous prépare des gâteaux tous les mercredis avec sa baby-sitter on peut dire que la relève est assurée côté pâtisserie pour les Gros Manches.

Bref.

C'est la semaine où je suis bien contente d'avoir vendu mon âme à Gougleuh, puisqu'en échange, mon smartphone a la charge de me rappeller quotidiennement toutes les réunions dont j'ai renoncé à me souvenir, vivement vendredi soir tiens...

late-school-clock