Cette fois ça n'est plus la Freebox qu'on attend, mais bien les vacances d'hiver, après sept semaines de cours qui nous auront mis sur les rotules, mini-manchottes et parents compris, c'est peu dire qu'on a besoin d'une pause.

On va démarrer la première semaine avec trois journées spéciales, parce que ça faisait longtemps et que j'avais bien envie de passer un moment avec chacune des manchottes séparément. Et la seconde semaine sera ma semaine de vacances annuelles, celle où l'Homme embarque toute notre progéniture au ski (avec l'aide de ses parents, je le rappelle, venez pas le prendre pour un martyr non plus) et moi je reste peinarde à la maison.

Enfin peinarde.

Faut le dire vite hein.

Parce que mon planning de la semaine est déjà blindé de sorties dans tous les sens et que je me demande comment je vais réussir à tout caser en seulement sept petits jours...

ScholarlyPoliticalBoilweevil-small

Yep, je sens que ça va se terminer comme ça...