En janvier, mon objectif était de ne PAS acheter du tissu soldé, et plutôt d'essayer de faire diminuer mes stocks (aka, mission impossible depuis bientôt quinze ans). J'étais fort dépourvue quant à ce que j'allais bien pouvoir coudre avec les soixante milles minuscules restes de cotons fleuris qui encombre mon atelier, lorsque les gros sacs en tissu où les mini-manchottes rangent leur monstrueuse collection de doudous ont soudain rendu l'âme après une décennie de bons et loyaux services.

Aparté sur les doudous à destination des gens sans enfants : Les doudous c'est super mignon, et on a toujours envie d'en offrir aux bébés de notre connaissance, mais croyez-moi, si c'est pas pour un premier enfant, offrez donc plutôt de la bouffe aux parents. Parce que moi avec trois mômes, je peux vous dire que ma collection de doudous (pour la plupart jamais utilisés par les filles) concurrence presque ma collection de tissus, et c'est pas peu dire.

Bref, il fallait remplacer les sacs, et là j'avais juste le tissus qui va bien pour ça, à savoir des reste de la toile de coton enduit IKEA utilisée il y a fort fort longtemps pour confectionner une vareuse pour Porcinette. Et puis comme c'était pas assez coloré comme ça, j'ai pris du coton bleu qui contraste joliment pour faire le fond et les poignées des sacs.

Et hop !

IMG_20200118_163343861IMG_20200118_163402511IMG_20200118_163419999

Détails du fond et des poignées,

IMG_20200118_163459033

Le fond du sac après assemblage

IMG_20200118_164430956 

Et le sac fini dans la chambre, la toile enduite lui donne une bonne rigidité donc il tient debout même vide.

(no comment sur le foutoir ambiant)

Côté patron c'est de l'impro totale, mais bon c'est pas bien compliqué : Le fond est un carré de 25cm de côté (entoilé et doublé pour être bien robuste), le sac fait 60 cm de hauteur, et pour les poignées il faut des rectangles de 40 cm par 7 cm pliés en deux dans le sens de la longueur, et voilà vous êtes paré·e·s !