Depuis notre installation il y a deux mois (déjà !) on a fait assez peu de tourisme, d'une part parce que l'Homme et moi on connait tout de même bien la ville (vu que j'y ai vécu deux ans quand j'étais étudiante), d'autre part parce qu'on avait pas mal écumé les musées locaux lors de nos dernières vacances sur place, et enfin parce que entre l'école, le collège et le boulot, le week-end on a tout juste la force de rester à la maison et rien foutre comme des gros manches.

Sauf qu'à force de rien glander on culpabilise, et du coup j'ai fait l'acquisition d'un superbe guide de la ville spécifiquement destiné aux familles (celui-là même) qui devrait nous aider à explorer de nouveaux coins dans la ville.

Et c'est comme ça que dimanche dernier on est allé visiter le Musée des Instruments de musique, une destination choisie sur la bases de critères super rigoureux et exigeants (on voulait un truc pas trop compliqué d'accès et qui nous coûte pas une blinde en famille). Comme on peux s'y attendre, c'est une énorme collection d'instruments de musique européens des cinq derniers siècles et répartis sur deux étage. Le truc vraiment sympa, c'est qu'en se connectant au wifi du musée avec son smartphone, on peut écouter des morceaux de musique joués avec les différents instruments. Gruffalotte était fasciné et à passé une bonne heure à courir d'une vitrine à l'autre pour écouter tous les morceaux, Totorelle a déclaré que le musée était pas si pourri et Porcinette... bon Porcinette avait pris un roman et est allée se poser sur une banquette au bout de cinq minutes, mais au moins elle nous a laissé·e·s tranquilles pendant la visite. Donc dans l'ensemble c'est un musée avec un fort taux de compatibilité pour les visites en famille (il y a même un espace enfant, mais avec le Covid c'était fermé donc on n'a pas pu en profiter).

Mais le clou de la visite, c'est quand une heure après notre arrivée, il y a eu un concert de démonstration de l'orgue de cinéma. C'est un orgue conçu dans les années 1930 pour accompagner les films muets, sauf que comme il se passe toujours beaucoup plus de choses sur grand écran que dans une église, il a été modifié pour faire plein de sons différents (percussions, clochettes, petits oiseaux, portes qui claquent etc...), et c'est super impressionnant.

L'organiste (le même monsieur que sur la vidéo) nous a donc joué des morceaux des BO de Star Wars, Harry Potter et .... La Boum.

Oui, La Boum, le film avec Sophie Marceau, dont j'avais oublié qu'il avait eu énormément de succès en Allemagne. Autant vous dire que quand les premières notes de Reality on commencé à résonner dans la grande salle du musée, L'Homme et moi on était un peu morts de rire sous nos masques...